01.11.12 - Editorials

C à vous, France 5, Philippe Starck